Anne Manteau
Diététicienne-nutritionniste à Saumur et Avoine
 
59 quai Mayaud, 49400 Saumur, France

/ 12 rue des Roches, 37420 Avoine

 

Manger IG bas, c’est bon pour moi, 2ème partie


Cette semaine, je vais vous expliquer ce qui détermine l’IG d’un aliment :

L’IG d’un aliment, n’est pas juste le simple reflet de son taux de sucre, surtout s’il s’inscrit au sein d’un repas qui modifiera l’absorption de tous les nutriments. Plu le ‘bol alimentaire’ est sain et varié, et moins les produits sucrés auront un impact sur notre glycémie.  L’IG dépend ainsi de plusieurs facteurs :

A propos de l’amidon :

L’amidon est un glucide composé de 2 molécules, l’amylose et l’amylopectine, dont le ratio dépend de la nature de l’aliment. Plus le taux d’amylose dans un aliment est faible, et plus la dégradation en glucose sera facile et rapide.

Par exemple, la purée de pomme de terre(pauvre en amylose) entrainera une élévation de la glycémie comparable à celle qui apparait après avoir mangé une sucrerie

Paramètres liés à la digestion et à l’absorption :

  • La teneur et la structure de l’amidon
  • La présence de fibres : plus l’aliment est riche en fibres, plus son IG est bas.
  • La cuisson : plus un aliment est riche en amylose, plus il se gélatinise à la cuisson et surtout en présence d’eau. La gélatinisation augmente l’IG : L’IG de la purée de pomme de terre est plus élevé que l’IG de la pomme de terre froide en salade
  • Le raffinage et les traitements industriels : broyage, mixage, extrusion. Ils modifient la structure initiale de l’aliment, notamment des fibres, et la taille des particules d’amidon. Ainsi, une farine blanche, donc raffinée, affiche un IG plus élevé qu’une farine intégrale (qui conserve la totalité du grain).
  • Le degré de maturité et d’hydratation des végétaux : par exemple une banane bien mûre a un IG plus élevé que celui d’une banane peu mûre.
  • La présence d’autres aliments (graisses ou protéines : ceux-ci font baisser l’IG global de ce que l’on mange.

Des facteurs propres à chaque individu :

  • Notre capacité à déclencher la sécrétion d’insuline
  • Notre mode de vie, notamment notre niveau d’activité physique

Le fait qu’un aliment possède un IG bas n’est pas l’unique garantie de son intérêt nutritionnel. Par exemple, la pâte à tartiner, du fait de sa forte teneur en matières grasses, a un IG bas. Ce n’est pas pour autant un aliment à consommer quotidiennement.

Pour diminuer l’IG de son alimentation il n’est pas nécessaire de connaitre la composition nutritionnelle des aliments, ni même de connaitre par cœur le tableau complet de classification.

Je vous propose de commencer par imprimer le tableau des indices glycémiques ( cliquer Une image contenant clipart, dessin humoristique, créativité, art

Description générée automatiquement ici ) de surligner les aliments de la catégorie IG élevé que vous consommez régulièrement, et de chercher dans le tableau des alternatives plus saines qui vous tenteraient : par exemple par quoi est-ce que je pourrait remplacer mes céréales du petit déjeuner à base de flocons de maïs ? Un muesli plus sain, des flocons d’avoine ?   Il faut se lancer, essayer, tester, être persistant. Modifier ses habitudes alimentaires prend du temps et nécessite d’en être profondément convaincu. Il faut commencer par des choses simples, qui demande peu d’efforts. En répétant chaque jour de petits changements, dans quelques temps vous serez fier(e)s du chemin parcouru.  


Articles similaires

Derniers articles

À la une

Panecake de légumes au curcuma

19 Nov 2023

Ingrédients pour la recette pour 4 personnes 150 grammes de farine 3 œufs 15 cl de lait 1 grosse carotte 1 grosse courgette 1 oignon 50 grammes de fromage râ...

À la une

Velouté de potimarron et châtaignes graines de courges

29 Oct 2023

Préparation 10 min
    Cuisson 25 min
Ingrédients :
    1 kg de potimarron
    20 cl de lait de coco
    100 g de châtaignes cuites prêtes à l'emploi, sous ...

Bowl de légumes rotis et houmous

03 Déc 2023

800 g Patate douce
320 g 240 g 4 poignées 1 bouquetPréchauffez le four à 200°C. Épluchez la patate douce puis coupez-la en petits cubes.
Sur une plaque reco...

Catégories

Un service conçu pour vos exigences

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site créé grâce à SmartDiet

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.