Anne Manteau
Diététicienne-nutritionniste à Saumur et Avoine
 
59 quai Mayaud, 49400 Saumur, France

/ 12 rue des Roches, 37420 Avoine

 

Comment réduire notre gaspillage alimentaire ?


C’est une question que nous nous posons tous, mais il n’est pas toujours évident de l’appliquer au quotidien, pour de multiples raisons : erreur de conservation, mauvaise lecture des dates de péremption, manque d’idées pour cuisiner les restes.
Le premier bon geste est de revoir notre manière d’acheter.

Une super promo et nous voilà envahis de biscuits, de tomates trop mûres ou encore de jambon bientôt périmé.

Si les prix attractifs nous donnent parfois l’impression de réaliser une économie, mieux vaut être sûr que tous les produits achetés seront bien utilisés, cuisinés ou consommés. L’une des meilleures techniques pour éviter d’acheter des produits inutiles, qui risquent de finir à la poubelle, consiste à planifier tous les repas de la semaine. Certes cela demande un peu d’organisation, mais finalement, c’est un gain de temps au moment des courses et surtout un risque de gaspillage plus faible.

Au retour du marché ou du supermarché, ne négligez pas l’étape du rangement, pour les produits frais, comme pour l’épicerie. On place les produits les plus anciens devant et on organise le réfrigérateur de manière à manger en premier ceux qui de s’abimer le plus rapidement.

Surtout n’hésitez pas à congeler ! que ce soit la viande, le poisson, les légumes, le fromage, le beurre ou encore le pain, de nombreux produits supportent bien la congélation. Veillez simplement à indiquer sur les emballages, la date à laquelle le produit a été congelé.

Concernant les dates, cela vaut la peine danalyser les fameuses dates de péremption, source de bien des erreurs. Il est important de retenir qu’il existe 2 types de dates de péremption : la date limite de consommation ( DLC) et la date de durabilité minimale ( DDM).

Pour la DLC, les emballages comportent la mention « A consommer avant… » ou « A consommer jusqu’au… » Vous trouverez ces indications principalement sur les produits frais. Il est important de respecter cette date car sauf exception, au-delà de celle-ci, le produit peut présenter des risques pour la santé.
Pour la DDM, vous pourrez lire la mention « A consommer de préférence avant… » Au-delà de la date indiquée, la denrée peut perdre certaines de ses qualités gustatives et/ou nutritionnelle mais peut être consommée sans danger pour la santé. Il est donc inutile de se précipiter sur la poubelle dès que la DDM est dépassée, car la plupart des produits sont encore très bons. Cette indication est notamment visible sur les boissons et les produits d’épicerie.

Mais la lutte contre le gaspillage alimentaire passe aussi par la cuisine !

Cuisinez ce qui va périmer en premier

Calculez vos doses : au lieu de verser vos pâtes/lentilles/riz/pois directement dans la casserole, remplissez un verre pour connaître, au fil de vos tests, votre véritable consommation et ainsi cuisiner la juste dose.( ce qui peut, par ailleurs, vous éviter de prendre du poids)

 Conservez avec du sel, du sucre ou de l’huile. Le sel est une solution de conservation ancestrale : vous pouvez déshydrater vos aliments avec les techniques de salaison ou tester le saumurage. Côté sucre, vous pouvez conserver des fruits et légumes en réalisant des sirops, confitures, gelées, pâtes de fruits ou encore des fruits confits. Quant à l’huile, elle peut servir d’isolant pour conserver vos olives, tomates séchées, champignons, aubergines, artichauts, pistou et autres petits fromages secs.

 

Adoptez les doggy bags et offrez-en. Vous avez vu trop large pour ce repas entre amis ? Offrez-leur un doggy bag ! N’hésitez pas non plus à le réclamer au restaurant : autant de bons petits plats qui ne termineront pas aux ordures.

Économique et écologique, la cuisine antigaspi est simple, efficace et gouteuse. De l’utilisation des « déchets » de légumes au recyclage du pain rassis, en passant par la customisation des restes, les pistes à explorer pour éviter le gaspillage sont multiples.  Croquez ces zones méconnues. Fanes de radis ou de carottes, épluchures en tous genres, cosses de petits pois, carcasse de volaille ou de poisson… toutes ces choses se mijotent et se révèlent succulentes. Élargissez vos horizons culinaires en testant de nouvelles recettes. Un joli régime pour vos poubelles.

 


Articles similaires

Derniers articles

À la une

Clafoutis d’épinards au chèvre frais

04 Fév 2024

Pour 4   personnes préparation : 15 minutes - cuisson : 40 minutes
 
Les ingrédients
5 belles poignées de feuilles d’épinards - 3 œufs -  40 cl de lait - 10...

À la une

Smoothie bowl chocolat, banane, noisettes et noix de coco

31 Jan 2024

Ingrédients pour 1 personne :
1 Banane / 7.5 cl de Lait /1Glaçon / 2 c. à soupe de Chocolat en poudre
 Pour le topping : 1/2 Banane / 5 à 6  Noisettes entièr...

À la une

Des soupes gourmandes au service de notre santé et de notre poids

21 Jan 2024

Le principal atout nutritionnel des soupes est leur richesse en légumes ! Que l’on suive un rééquilibrage alimentaire ou que l’on souhaite simplement bien ma...

Catégories

Un service conçu pour vos exigences

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site créé grâce à SmartDiet

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.